Digital

Pourquoi de plus en plus de banques se lancent sur le marché de la cryptomonnaie?

Les débuts

À leurs débuts, les crypto-monnaies étaient principalement considérées comme un moyen de contourner le système financier classique. Entre-temps, les acteurs principaux de ce système ont eux aussi profité des crypto-actifs, malgré le fait que les banques ont longtemps été sceptiques à l’égard du bitcoin et des autres monnaies numériques. 

D’un côté, beaucoup critiquent les crypto-monnaies, notamment le bitcoin, pour sa volatilité notoire. Les controverses résultent d’une mauvaise compréhension du secteur et de l’adhésion à des conceptions plus traditionnelles de la monnaie. Nous avons des géants de la finance comme Warren Buffet, qui déclare : « Le bitcoin me rappelle ce qu’Oscar Wilde disait de la chasse au renard. » Il a rejeté l’idée que le bitcoin puisse devenir un moyen d’échange mondial, affirmant qu’il était trop volatile pour remplir correctement ce rôle. Et si beaucoup de gens se rallient à l’opinion de Buffet, la volatilité ne doit pas forcément signifier que le bitcoin n’a aucun avenir dans un cadre plus sérieux. Il y a aussi des personnalités qui semblent indifférentes, comme Bill Gates qui a déclaré : « Je ne possède pas de bitcoin, et je ne suis pas un vendeur de bitcoin. J’ai donc adopté un point de vue neutre ». La neutralité a des connotations positives et négatives, la façon dont elle est interprétée varie selon le point de vue prédéterminé de chacun, mais à mon avis, cela peut être une passerelle vers une vision négative.

Le changement

Qu’est-ce qui a conduit à cette évolution de la vision du secteur ? Apparemment, l’intérêt croissant des clients pousse les banques à proposer elles aussi des actifs et des produits financiers innovants. C’est ainsi que de nombreuses institutions financières internationales ont annoncé leur entrée dans le monde de la crypto-monnaie au cours des derniers mois. Il y a quelques mois, Morgan Stanley est devenue la première grande banque à annoncer qu’elle proposerait bientôt des fonds en bitcoins à ses clients. La chaîne bancaire américaine JPMorgan Chase travaille également sur un service similaire. En outre, leur rivale Wells Fargo a récemment annoncé qu’elle lancerait un fonds de crypto-monnaies géré activement. De son côté, Goldman Sachs propose actuellement à ses investisseurs des produits dérivés basés sur le bitcoin et bientôt, des options et des contrats à terme basés sur l’Ether. 

Mathew McDermott, Responsable Mondial des Actifs Numériques chez Goldman Sachs, a décelé cette demande lors de centaines de conversations avec des investisseurs institutionnels et des clients, comme il l’a expliqué dans une interview avec Handelsblatt en juin : « Il est clair qu’il y a beaucoup d’intérêt à pouvoir accéder au bitcoin ». Yan Zhao, présidente du fournisseur de technologie NYDIG, donne une autre raison à cette acceptation croissante du bitcoin par les institutions financières : « Les banques voient beaucoup de transferts de fonds vers les plateformes d’échange de crypto-monnaies », en parlant au magazine industriel Cointelegraph en mai.

La raison pour laquelle les banques traditionnelles ont si longtemps délaissé les actifs numériques pourrait également être liée à l’infrastructure technique requise pour ces actifs. Pour surmonter cet obstacle, Bitpanda a récemment lancé son produit Bitpanda White Label. Celui-ci permet aux entreprises fintech, aux banques et aux plateformes de créer leur propre offre d’investissement entièrement numérique avec l’apparence de leur marque, sur la base de l’infrastructure technique de Bitpanda. 

Solutions B2B  

 À travers Bitpanda White Label, nous souhaitons aider les acteurs déjà établis et innovants à accélérer leur transformation numérique et à offrir des crypto-actifs, ainsi que des services custodial et de gestion de portefeuilles à leurs clients. Au cours des sept dernières années, Bitpanda a réussi à construire une plateforme qui offre aux utilisateurs un accès facile aux crypto-monnaies et aux métaux précieux, utilisés par des millions de personnes en Europe. Aujourd’hui, avec l’idée d’innovation ouverte en tête, nous voulons transmettre cette expérience et cette infrastructure afin que les produits financiers numériques puissent se répandre davantage.

En 2021, le bitcoin se réjouit de l’attention qu’il suscite de toutes parts. Ses prix ont atteint des sommets historiques au-dessus de 60 000 dollars. La crypto n’est plus un phénomène ou une tendance, mais c’est la réalité dans laquelle nous vivons. La curiosité est en plein essor et les gens commencent à vraiment comprendre ce qui se passe, dépassant le facteur surprise des gros titres. Il est indispensable que les pays écoutent les leaders d’opinion et n’entravent pas leur développement. Il y a encore du travail d’éducation à faire ; les pays qui comprendront plus vite que les autres les opportunités que la crypto-monnaie offre à leur économie seront loin devant les autres. Nous sommes en train de vivre une transformation de l’économie et de la société de l’intérieur et le potentiel est énorme.

Aller à la source
Author: